L’Acer Swift 3 démontre pourquoi Acer a tendance à être en tête des ventes : c’est un ordinateur portable qui fait le travail, point final.

Lors de l’achat d’un ordinateur portable, chaque utilisateur a ses priorités ; par exemple, il y a des gens qui veulent toujours avoir les dernières nouveautés, même au prix de l’expérience, tandis qu’il y en a d’autres qui veulent juste que leur ordinateur fonctionne le mieux possible, et ne se soucient pas des aspects secondaires.

Il n’y a rien de mal avec une philosophie ou une autre ; c’est une simple question de goût. Et pendant des décennies, Acer s’est concentré sur l’offre d’ordinateurs portables qui répondent aux besoins de la plupart des utilisateurs, et cet Acer Swift 3 que j’ai pu tester ne fait pas exception.

Complet et léger
L’Acer Swift 3 est la nouvelle génération de l’un des notebooks les plus vétérans de la marque, l’un des piliers de son offre ; Et en tant que tel, nous ne trouvons pas beaucoup de surprises ici. Si vous me demandiez de dessiner un ordinateur portable à mémoire, ce serait probablement très similaire à cet Acer Swift ; le design n’est pas surprenant et à présent, il peut même sembler dépassé avec tout ce que nous avons vu jusqu’à présent.

Mais cela ne veut pas dire qu’il est moche, ni qu’Acer n’a pas travaillé le sien. Et ce modèle est fait de magnésium et d’aluminium, matériaux que l’on voit habituellement dans les modèles haut de gamme et qui sont utilisés ici pour maintenir le poids de l’appareil aussi bas que possible ; et cela se voit dans la main. L’Acer Swift 3 est étonnamment léger, et cela nous sera bénéfique si nous devons le transporter dans le sac à dos ; même si ce n’est pas aussi bien qu’il pourrait l’être.

Le modèle que j’ai pu tester est celui qui utilise un écran de 13,5 pouces, une taille peut-être un peu étrange mais qui représente un point médian intéressant : il n’est ni trop grand ni trop petit, et ce dernier est important car il vous permet d’adapter tout type de technologie pour laquelle vous n’auriez pas de place.

Par exemple, la variété des ports est excellente, bien que leur nombre ne l’est pas ; nous avons deux USB-A 3.2 Gen 1 et un USB-C Gen 2 pour la vitesse la plus élevée possible, mais en plus, nous avons une sortie HDMI pour connecter un écran sans utiliser d’adaptateur. Je n’ai pas tellement aimé que j’ai encore besoin d’un connecteur spécial pour l’adaptateur secteur, et j’aurais aimé voir un deuxième USB-C avec Thunderbolt pour le chargement et les données.

Lorsque nous ouvrons l’ordinateur portable (ce que nous ne pouvons malheureusement pas faire d’une seule main), nous verrons un design de charnière intéressant, qui nous permet d’ouvrir l’écran à un angle de 180 degrés ; Ce n’est pas un « cabriolet » et il n’a pas d’écran tactile, nous ne pouvons donc pas l’utiliser comme une tablette, mais le fait qu’il s’ouvre est tellement apprécié. Sur la charnière on retrouve également le seul détail du design qui a retenu mon attention, les lettres imprimées « SWIFT ».

L’écran de 13,5 pouces est basé sur la technologie IPS et à ce titre, les angles de vision sont parfaits, et le traitement des couleurs est correct. La résolution est très bonne pour la taille, 2256 x 1504 pixels, et cela se traduit par une image nette, ce que l’on remarquera surtout à la lecture. J’ai également été très heureux qu’Acer ait fait le saut vers le rapport d’aspect 3: 2 ; Cela signifie que cet écran est beaucoup plus haut que d’habitude, ce qui donne plus d’espace à nos documents et pages Web. C’est une tendance que de plus en plus de fabricants adoptent, pour mon plus grand bonheur.

La sécurité intégrée de cet appareil reste avec le lecteur d’empreintes digitales; mais contrairement à d’autres ordinateurs portables, ici il n’est pas intégré au bouton d’alimentation. Il faut donc allumer le portable puis mettre le doigt sur le lecteur pour déverrouiller Windows.

Le clavier est ce que j’ai le moins aimé ; les touches sont petites et l’espace entre elles trop grand, il semble donc que l’espace disponible aurait pu être mieux utilisé. Le toucher des touches n’est pas bon non plus, et elles sont si dures qu’il semble que nous heurtons le châssis ; Je ne le recommanderais pas pour les longues sessions d’écriture. La sensation du trackpad peut également être améliorée, mais au moins il est aussi grand qu’il aurait pu l’être dans ce format.

Puissant et silencieux
J’ai peut-être l’impression d’être un peu dur, mais il y a de bonnes raisons pour lesquelles Acer n’a pas dépensé autant pour ces petits détails : offrir d’excellentes performances à bas prix. L’unité que j’ai pu tester est basée sur un Intel Core i7-1165G7 avec 16 Go de mémoire RAM, et la vérité est qu’elle est à la hauteur.

Dans tous mes tests, l’Acer Swift 3 a obtenu de bons scores, et lors d’une utilisation réelle, je n’ai pas manqué plus de puissance ; mais surtout, j’étais ravi qu’il le fasse sans faire de bruit. Ce n’est que si nous collons notre oreille à l’ordinateur portable que nous entendrons le « gémissement » du ventilateur, mais sinon, nous pouvons l’utiliser la nuit sans déranger personne. Acer y est parvenu sans sacrifier trop de dissipation thermique ; cela signifie que nous pouvons utiliser l’ordinateur portable sur nos genoux sans subir une chaleur excessive sur nos jambes, même si cela sera probablement moins recommandé en été.

Avec une carte graphique Intel Iris Xe intégrée, ce n’est pas l’ordinateur portable idéal pour les jeux, bien qu’il gère les titres occasionnels et peu exigeants. La bonne chose est que, grâce à cela, cet ordinateur portable appartient à la plate-forme Intel EVO, ce qui garantit une bonne batterie (jusqu’à 10 heures dans mes tests) et une bonne vitesse.

Difficile à battre pour ce prix
L’Acer Swift 3 n’est pas l’ordinateur portable le plus beau ou le plus avancé, et il y a des détails que j’aimerais vraiment voir améliorés, comme le clavier ou le design, mais j’ai du mal à le critiquer davantage étant donné qu’il a rempli tout ce que j’ai. ordre; Et le meilleur de tous, c’est qu’il le fait à un prix très abordable.

La gamme Swift 3 démarre à 799 euros, et l’unité que j’ai pu tester coûte 1 099,99 euros dans des magasins comme PcComponentes ; c’est beaucoup trop bas pour un processeur comme celui-ci et des performances comme celles qu’il a montrées. C’est une raison plus que suffisante pour opter pour l’un de ces ordinateurs portables si nous voulons renouveler.