September 20, 2021
11 11 11 AM
L’adolescent namibien Mboma fait ses débuts en Diamond League
ABBA annonce son retour après des décennies d’écart
Al-Sisi invite Bennett au Caire après une médiation sur Gaza
respecter les commandements non par peur, mais pour rencontrer Jésus
Quatre dirigeants étudiants de Hong Kong arrêtés pour avoir « prôné » le terrorisme
Tchétchènes et talibans, le nouvel équilibre post-Kaboul
Taïwan ne s’effondrerait pas comme l’Afghanistan, selon le Premier ministre Su Tseng-Chang
La technologie et l’innovation sont les piliers du directeur financier en transformation
Facebook avertit désormais si un ami se transforme en extrémiste
Ayuso s’étend à 56 autres secteurs pour fournir une aide directe aux entreprises
Latest Post
L’adolescent namibien Mboma fait ses débuts en Diamond League ABBA annonce son retour après des décennies d’écart Al-Sisi invite Bennett au Caire après une médiation sur Gaza respecter les commandements non par peur, mais pour rencontrer Jésus Quatre dirigeants étudiants de Hong Kong arrêtés pour avoir « prôné » le terrorisme Tchétchènes et talibans, le nouvel équilibre post-Kaboul Taïwan ne s’effondrerait pas comme l’Afghanistan, selon le Premier ministre Su Tseng-Chang La technologie et l’innovation sont les piliers du directeur financier en transformation Facebook avertit désormais si un ami se transforme en extrémiste Ayuso s’étend à 56 autres secteurs pour fournir une aide directe aux entreprises

L’adolescent namibien Mboma fait ses débuts en Diamond League

L’adolescente namibienne Christine Mboma, qui ne peut pas participer à certains événements en raison de règles controversées sur les niveaux de testostérone, a poursuivi sa saison étincelante avec une victoire sur 200 m lors de ses débuts en Diamond League à Bruxelles vendredi.

La victoire de Mboma en 21,84 secondes a été le point culminant d’une soirée d’athlétisme de haute qualité dans des conditions chaudes et calmes au stade Roi Baudouin devant 28 000 spectateurs bruyants, démasqués et sans Covid.

La reine néerlandaise de la distance Sifan Hassan a échoué dans sa tentative d’améliorer son propre record du monde du mile, tandis que le Suédois Armand Duplantis a battu un record de la compétition de 6,05 mètres au saut à la perche, mais a échoué dans sa propre tentative d’aller mieux que son 6,18 m record du monde — un effort qui n’a pas été aidé par un long retard technique pour relever la barre.

Cela a laissé la parole à Mboma, qui est classée comme ayant des différences de développement sexuel (DSD) – ou étant une athlète « intersexe » – avec des niveaux naturellement élevés de testostérone et est donc exclue de l’épreuve qu’elle a choisie, le 400 m.

La jeune femme de 18 ans n’a participé qu’à sa première course en dehors de l’Afrique avec une épreuve en République tchèque en juin. Depuis, elle a fait ses débuts dans une grande compétition internationale à Tokyo, remportant une médaille d’argent olympique sur 200 m avant de remporter le titre mondial des moins de 20 ans à Nairobi.

“Je suis vraiment content de cette victoire car c’est ma première course en Diamond League”, a déclaré Mboma. “C’est formidable de pouvoir gagner dans un peloton aussi solide.

“Ce fut une saison très difficile et occupée avec les Jeux olympiques et les championnats du monde juniors, mais je suis toujours en bonne forme.”

Mboma a évité de commenter les règlements de World Athletics en affirmant qu’après avoir quitté son 400m favori à Tokyo, le 200m était désormais son épreuve préférée.

“Je fais juste de mon mieux, voyez ce que je peux faire”, a ajouté le Namibien.

“À l’avenir, je pense que je pourrai courir plus vite que ça. Dans un ou deux ans, je vais essayer le 100 m, juste pour voir.”

La médaillée de bronze de Tokyo, Shericka Jackson, de la Jamaïque, a terminé deuxième en 21,95 secondes, la championne du monde britannique Dina Asher-Smith troisième, juste devant l’Américaine Sha’Carri Richardson.

La Burundaise Francine Niyonsaba, ancienne médaillée d’argent olympique du 800 m qui partage la physiologie rare de Mboma, réputée lui donner un avantage concurrentiel injuste dans les épreuves sur piste comprises entre 400 m et un mile, a produit un sprint ultime pour remporter le 5000 m féminin en 14:25.34.

La médaillée d’argent olympique du Kenya et double championne du monde Hellen Obiri a été poussée à la troisième place.

“Je ne sais toujours pas si j’aime la longue distance plus que le 800m, mais j’aime les défis”, a déclaré Niyonsaba.

“Je n’y penserai pas trop parce que c’est ce que c’est. Une bonne chose à ce sujet est que j’ai beaucoup à améliorer – j’apprends encore et je suis sûr que je peux aller beaucoup plus vite à l’avenir. ”

« Grande foule »
Hassan, qui a remporté deux médailles d’or et une de bronze dans un effort sans précédent lors d’un triplé de distance à Tokyo, a remporté la victoire au mile.

La joueuse de 28 ans a profité de deux stimulateurs cardiaques et d’un éclairage au bord de la piste pour établir un record de la compétition de 4:14,74 dans la discipline non olympique, bien qu’à plus de 2 secondes de son propre record du monde établi en 2019.

“Depuis le Covid, nous n’avons jamais eu autant de monde, c’était génial !” a déclaré Hassan, d’origine éthiopienne, qui participera au 1500 m lors de la finale de la saison à Zurich la semaine prochaine.

“Je ne pensais pas au record du monde, même si je savais que j’étais sur le rythme du record du monde au début. Mais au milieu, ça a ralenti un peu, ça n’a pas d’importance.”

Le médaillé d’argent de Tokyo Fred Kerley a remporté la victoire au 100 m masculin en 9,94 secondes devant ses compatriotes américains Trayvon Bromell, en 9,97, et Michael Norman (9,98).

Kerley, fraîchement sorti d’un record personnel de 19,79 secondes au 200 m à Paris la semaine dernière, a déclaré : “Je suis content de la victoire, mais je ne suis pas satisfait de ma course parce que je n’ai pas exécuté la course comme je le voulais. .. mais 9,94 c’est une belle façon de finir la saison !”

Le multiple médaillé américain de relais Michael Cherry a établi un record personnel et un record de la compétition de 44,03 secondes au 400 m, tandis que le médaillé olympique d’argent du Kenya, Ferguson Cheruiyot Rotich, a remporté le 800 m en 1:43,81.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *